couche lavable

Avant la première utilisation

il est recommandé de laisser tremper vos couches neuves pendant une douzaine d’heures dans de l’eau froide afin de gonfler la fibre d’eau. Cela évite aussi qu’elles ne rétrécissent.

il faut savoir qu’elles atteindront leur absorption maximale qu’après une dizaine de lavages. Il est donc conseillé de laver 2 ou 3 fois vos couches avant leur première utilisation ou de changer votre enfant un peu plus fréquemment au début.

Stockage des couches souillées

Il existe plusieurs solutions :

  • Stockage en trempage : Dans un seau avec couvercle, type seau à couches, Vous pouvez faire tremper les couches avec un peu de lessive (déconseillé pour les couches en chanvre) ou quelques gouttes d’huiles essentielles (arbre à thé ou lavande). Si vous tournez avec beaucoup de couches, changer l’eau tout les deux jours, pour éviter qu’elles ne se détériorent.(ne pas tremper les culottes de protection et les couches Tou- En-Un, le PUL perdrait son imperméabilité avec le temps.
  • Stockage à sec : Les couches mouillées pourront être stockées à sec dans votre seau, vous pouvez aussi les rincer un peu. Les couches souillées seront rincées avant de rejoindre le seau. Vous pouvez disposer un linge imbibé de quelques gouttes d’huiles essentielles « d’arbre à thé » ou de « lavande » au milieu de vos couches.

Ces huiles essentielles ont des propriétés désinfectantes et permettent de faire disparaître d’éventuelles mauvaises odeurs.

Les selles

Il existe des papiers non-tissés spécifiques permettant de « récupérer » les selles.

Il y en a deux sortes : Le papier épais qui est conseillé pour les selles molles des bébés allaités. Le papier fin qui donne un effet « bébé au sec » et qui conduit l’humidité à l’intérieur de la couche. Ces deux papiers peuvent être lavés au moins 3 fois avec vos couches s’ils sont juste mouillé. S’ils sont souillés de selles, vous pouvez les jeter directement dans les toilettes car ils sont biodégradables.

Sachez aussi que si vous utilisez des voiles polaires qui donnent un effet « bébé au sec », les selles adhèrent peu et il suffit parfois de secouer le voile au dessus des toilettes.

Les tâches :

Pour les tâches persistantes vous pouvez utiliser des sels détachants à base d’oxygène actif. Et rien de tel qu’un bain de soleil qui est un excellent blanchissant, si les conditions le permettent. N’utilisez pas de Javel, cela détériorerait les couches.

Le lavage :

Vous pouvez laver les couches de 40 à 60°.Il est fortement déconseillé d’utiliser de l’adoucissant, il diminuerait l’absorption des couches. De même évitez les lessives grasses (savon de Marseille par exemple…). Pour désinfecter naturellement vos couches, vous pouvez mettre quelques gouttes d’huiles essentielles d’arbre à thé avec le dernier cycle de rinçage. Il est conseillé d’utiliser des produits nettoyant doux pour préserver les fesses de bébé ainsi que vos couches.

 Les couches classiques  peuvent passer au sèche-linge mais il est déconseillé pour les « tout en un ».

 Les culottes en PUL n’ont pas besoin d’être lavées tous les jours. Il suffit de les aérer, c’est pourquoi il est conseillé d’en avoir au moins 2 pour tourner sans souci. Vous pouvez les laver  à 60° maximum. L’utilisation du sèche-linge est déconseillé pour les culottes.